Blog

Olympiades des métiers pour les personnes en situation de handicap

Un groupe d’élèves de la section SIPFP a pu assister à la Compétition Mondiale des métiers des personnes en situation de handicap, compétition qui s’est déroulée aux Parc des Expos de Metz, fin mars. Le but de cette compétition était de révéler le talent professionnel des personnes en situation de handicap.

Ainsi les élèves ont pu voir et découvrir de nombreux métiers dans différents domaines :

Alimentation, Technologies et Information, Média, Construction, Carrosserie, Transports, Santé, Arts créatifs, Coiffure, Ferronnerie, Service à la personne, Espaces Verts, etc.

De nombreux pays étaient présents pour participer à ce concours mondial : Inde, Argentine, Corée, Japon, Australie, France, Canada, Maroc, ….

Les élèves ont eu également la possibilité de participer à différents ateliers. Ainsi, des simulateurs ont permis à Jérémy et Brice de tester la conduite d’une pelleteuse et à Lucas et Mathéo de conduire un bus.

Des ateliers sportifs ont également permis aux élèves de s’entrainer au basket et au sport de glisse urbaine, le tout en fauteuil roulant.

En carrosserie, Sam et Jérémy ont utilisé un outil qui permet de sortir les bosses d’un véhicule accidenté.

Tous ont pu monter dans la cabine d’un camion de transport routier.

Ils ont été surpris de rencontrer un petit chien robot qui pouvait faire tous les mouvements : il dansait, faisait le mort, courait, faisait des roulades, se mettait sur ses pattes arrière pour faire le beau,… Tous ont été émerveillés et impressionnés par les capacités d’imitation de ce petit robot.

De nombreux échanges et discussions avec le jury de différentes épreuves, ont permis de mieux comprendre les métiers et les formations et parcours d’apprentissage.

Kévin a surtout aimé le chien robot et le match de basket en fauteuil roulant.  » Ce n’est pas comme d’habitude car il fallait utiliser uniquement le haut du corps ».

Pour Brice, il est compliqué de dire quel métier il a préféré car tous sont uniques. Il a tout de même une petite préférence pour les nouvelles technologies.

Le fait qu’il y ait des personnes différentes par leur nationalité, leur langue, leur passion, leur handicap, était très intéressant pour Mathéo.

Toutes ces personnes qui ont participé à la compétition avaient beaucoup de talent et ont réussi à dépasser leurs limites et leurs difficultés pour réaliser leurs rêves et montrer que le handicap ne doit pas être frein, mais une force.

Les élèves ont été émerveillés par tout ce qu’ils ont découvert et ont exprimé leur respect pour ces personnes.

Laisser un commentaire

huit + cinq =